Jour 10 – 14 novembre 2019

Aujourd’hui nous nous dirigeons vers le sud. 280 km de route en ligne droite à travers une région désertique. Rien à perte de vue sauf lever du soleil. On traverse le tropique du cancer. La température prévue est de 36 degrés. Tout au bout de la route presque à la frontière avec le Soudan c’est Abou Simbel sur les rives du lac Nasser. Ces deux temples dédiés à la gloire de Ramses II et à son épouse Nefertari. En prévision de la montée des eaux du lac Nasser pour la construction du barrage hydro-électrique d’Assouan les temples furent démantelés et reconstitués à l’identique bloc par bloc 65 m plus haut de 1963 à 1968. Ce chantier mobilisa 900 hommes pendant 6 ans.

Jean tient la clé de vie

Au retour d’Abou Simbel balade en petit bateau sur le Nil. Visite du jardin botanique d’Assouan.

En soirée spectacle son et lumières au temple de Philae dédié à la déesse Isis.

C’est l’heure de la prière
Notre bateau

Jour 9 – 13 novembre 2019

Aujourd’hui Edfou. Principale ville-étape pour les croisières sur le Nil. Sa principale attraction est le temple dédié au dieu Horus. On s’y rend en calèche.

Dîner sur le bateau qui navigue vers Kom Ombo. Ce temple était un sanctuaire du dieu-crocodile consacré à deux divinités Sobek le crocodile et Haroéris à tête de faucon.